Dispositif d’emploi accompagné dans les Yvelines (78)

Esat dans les Yvelines

Dispositif d’emploi accompagné  dans les Yvelines avec le concourt de l’Esat Cotra

L’Esat cotra de Fontenay le Fleury dans les YvelinesL’Esat cotra de Fontenay le Fleury dans les Yvelines ( 78) vous apporte des données sur l’emploi accompagné
Une solution pour les employeurs et les personnes en situation de handicap : le dispositif d’emploi accompagné
Accéder à l’emploi représente un accomplissement social et une reconnaissance de leur valeur pour chacun et plus particulièrement pour les personnes handicapées en mesure de travailler. Bien que la loi du 11 février 2005 ait réaffirmé le principe de non-discrimination envers les personnes handicapées dans le domaine de l’emploi tout en renforçant par ailleurs l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, le taux de chômage des personnes handicapées est largement supérieur (24 %) à celui de l’ensemble de la population.
Selon la loi, tout employeur occupant au moins 20 salariés est tenu d’employer à plein temps ou à temps partiel des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 % de l’effectif total de l’entreprise. Les établissements ne remplissant pas (ou en partie) cette obligation doivent s’acquitter d’une contribution à l’Agephip, confié aux Urssaf et CMSA à partir de 2020.
Une solution pour les employeurs est le dispositif d’emploi accompagné, créé par l’article 52 de la loi du 8 août 2016 relative au travail, une idée innovante dans le paysage actuel des dispositifs d’accompagnement vers et dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Qu’est-ce que le dispositif d’emploi accompagné ?

La spécificité du dispositif réside dans la combinaison d’un accompagnement médico-social et d’un accompagnement à visée d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés dans le milieu ordinaire de travail.
Le développement en France de l’emploi accompagné se concrétise autour de 3 grands principes : un suivi de l’employeur et de l’employé, le caractère a priori indéterminé de la durée de l’accompagnement (en fonction des besoins de la personne handicapée et de son employeur), un accompagnement qui s’adresse à tout type de handicap.
L’ objectif de l’emploi accompagné est de permettre un soutien des personnes handicapées et de leurs employeurs qui soit souple, adapté à leurs besoins, mobilisable à tout moment du parcours. Il s’agit ainsi d’assurer l’accès, le maintien et l’évolution dans l’emploi
Il est fondé sur le principe du « Place and Train » : insérer d’abord, puis former et soutenir dans le cadre de l’activité de travail
Le dispositif d’emploi accompagné est mobilisé en complément de l’offre existante de services, aides et prestations d’accompagnement proposées notamment par les structures relevant du service public de l’emploi (Cap emploi, pôle emploi, SAMETH etc). Il est cofinancé par l’Etat, l’Agefiph et le FIPHFP.

Qui sont les bénéficiaires du dispositif ?

Le dispositif d’emploi accompagné s’adresse aux personnes handicapées inscrites dans un parcours vers l’emploi en milieu ordinaire mais aussi celles déjà en emploi, dans le secteur public ou privé. Sont bénéficiaires de ce dispositif, dès l’âge de 16 ans:
•les personnes en situation de handicap reconnues travailleurs handicapés par la CDAPH, ayant un projet d’insertion en milieu ordinaire de travail
•les travailleurs handicapés accueillis dans un établissement ou service d’aide par le travail (ESAT), ayant un projet d’insertion en milieu ordinaire de travail
•les travailleurs handicapés en emploi en milieu ordinaire de travail qui rencontrent des difficultés particulières pour sécuriser de façon durable leur insertion professionnelle.
Et côté employeur ?
Le dispositif concerne tous les employeurs ayant des travailleurs handicapés ou souhaitant employer une personne en situation de handicap.
En ce qui concerne l’accompagnement de l’employeur, il est mis en place un appui ponctuel par le référent « emploi accompagné » ou « personne morale « de la personne handicapée pour prévenir et pallier ses difficultés, sensibiliser et former les équipes de travail, adapter le poste et l’environnement de travail, faciliter la gestion des compétences et le parcours du travailleur handicapé. Le tout en lien avec les acteurs de l’entreprise, et notamment le médecin du travail. Au final, l’accompagnement dans l’emploi doit perdurer dans la durée qui peut être estimée à au moins une année, pour une intensité de l’accompagnement généralement dégressive en fonction des besoins du salarié et de l’employeur. Cet accompagnement peut être réactivé à tout moment de manière à répondre ponctuellement à des situations difficiles (variabilité des troubles, évolution de l’environnement de travail…).

Comment est mis en œuvre le dispositif d’emploi accompagné?

Un professionnel de la santé comme l’ESAT peut vous aider à monter et comprendre ce dispositif dont voici les quatre grandes étapes :
• décision de la CDAPH
Le dispositif d’emploi accompagné est mis en œuvre sur décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) en complément d’une décision d’orientation.
• La personne morale gestionnaire
Le dispositif d’emploi accompagné est mis en œuvre par une personne morale gestionnaire qui respecte les conditions d’un cahier des charges .
Cette personne morale gestionnaire peut être un ESAT, CRP/CPO, SAVS ou SAMSAH qui a conclu une convention de gestion avec un opérateur du service public de l’emploi (Pôle emploi, organisme de placement spécialisé Cap emploi-Sameth ou mission locale)
La convention de financement
C’est la convention par laquelle, la personne morale gestionnaire s’engage à son initiative et sous sa responsabilité, à mettre en œuvre, en cohérence avec les orientations de politique publique et les moyens qui lui sont alloués l’accompagnement vers et dans l’emploi des travailleurs handicapés reconnus au titre de l’article L. 5213-2 du code du travail. Signée à l’issue de la procédure d’appel à candidature, cette convention rappelle que le financement du dispositif d’emploi accompagné est constitué d’une part d’un soutien de l’agence régionale de santé, dont le montant est stipulé, et d’un soutien financier de l’Agefiph et du FIPHFP. Sont également prévues une clause relative aux modalités de l’évaluation annuelle de la convention, une clause relative à la durée de la convention, et enfin une clause relative aux modalités de versement de la contribution financière.

La convention de gestion

Pour la mise en œuvre du dispositif, la personne morale gestionnaire du dispositif d’emploi accompagné conclut une convention de gestion avec Pôle emploi, un Cap emploi ou une Mission locale.
La convention de gestion précise les engagements de chacune des parties. Elle organise et formalise la mise en commun des moyens et les conditions de partenariat entre les différents intervenants, permettant de mettre en œuvre conjointement un soutien à l’insertion professionnelle et un accompagnement médico-social d’un travailleur handicapé ainsi que l’accompagnement de son employeur.
La Section d’Adaptation Spécialisée et l’Emploi Accompagné à l’ESAT Cotra à Fontenay le Fleury dans le 78 ( Yvelines) : vous faciliter la mise en place et le suivi du dispositif d’emploi accompagné
Ce dispositif est réalisable spécifiquement avec la combinaison d’un accompagnement médico-social et d’un accompagnement à visée d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés. Dans le modèle alternatif de l’emploi accompagné, l’accompagnement repose sur un intervenant unique, comme l’ESAT, auprès de la personne et de l’employeur, le conseiller en emploi accompagné. Ceci permet ainsi d’éviter une division du travail complexifiant les différentes prises en charge .Les acteurs de l’ESAT vont constituer cette interface entre l’employeur et le travailleur en aidant les employeurs à monter le dispositif et la convention , et en veillant à la gestion, au suivi et à l’évaluation du dispositif d’emploi accompagné .
Il s’agit de répondre humainement aux questions et aux difficultés rencontrées par le salarié ou l’employeur…insérer d’abord, puis former et soutenir dans le cadre de l’activité de travail
Rappelons-le, dans ce travail de « protection » (travail protégé) des travailleurs des ESAT ( 105 pour l’ESA COTRA), il y a bien plus que des chiffres et des objectifs et des niveaux de production à respecter, il y a dans ces organisations une vocation à donner à l’humain dans son sens le plus large quel que soit son niveau de handicap une place dans la société par l’intégration.

Service Emploi Accompagné 78

24 Bis, rue René Dorme
78330 FONTENAY-LE-FLEURY
01 88 60 99 00
emploiaccompagne78@oeuvre-falret.asso.fr

 

adminPatrickDispositif d’emploi accompagné dans les Yvelines (78)