Les conséquences du développement du e-commerce sur le secteur de la logistique

Logistique pour les entreprises italiennes

La FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) publie ses chiffres pour l’année 2015.


Développement du e-commerce et logistique

D’après les chiffres publiés, les achats sur Internet ont augmenté de 19 % en France pour 2015.
Une économie à part entière où les français auraient dépensé 65 milliards d’euros sur Internet en 2015, soit une croissance de 14,3 % par rapport à l’année 2014.
Si les mastodontes, du e-commerce tel qu’Amazon, se sont dotés de leur structure logistique depuis leur origine, ils complètent leur stratégie, avec notamment, le rachat de structures de distributions.

En France, 182 000 sites E-commerce actifs ont été comptabilisés, soit une progression de 16 % par rapport 2014.
« L’externalisation de la logistique e-commerce pratiquée par les structures naissantes et les marques qui investissent le secteur depuis maintenant plus de 5 ans, amène à constamment optimiser les process et à développer régulièrement les systèmes d’information (wms – webservices) et à garder une grande adaptabilité devant ce marché en perpétuel évolution. »

Des achats en hausse mais un panier en baisse

En moyenne il y a eu sur l’année une hausse du nombre de transactions d’environ 19 % selon l’enquête mais le panier moyen du consommateur français est en baisse de 6 % en un an.

Pour les e-logisticiens, cela signifie donc plus de volumes de commandes à traiter et plus de livraisons à assurer, mais aussi des coûts logistiques et des prix de distribution à serrer toujours plus afin de ne pas grever des marges déjà basses des e-commerçants.

Patrick Blainville – Endurance Logistique


Les services d’Endurance Logistique

Share this Post

adminPatrickLes conséquences du développement du e-commerce sur le secteur de la logistique