L’externalisation de la logistique du e-commerce

Externalisation Logistique et e-commerce

L’externalisation généralisée de la logistique du e-commerce, des exigences de prestations de services à forte valeur ajoutée.


L’externalisation de la logistique du e-commerce ne cesse de se développer.

La proportion d’entreprises qui externalisent des opérations de  e-logistique, entièrement ou en partie, dépasse 60% en France que ce soit aussi bien pour des marques qui trouvent une complémentarité sur le canal de vente e-commerce ou des pures player.

L’externalisation de la logistique n’est plus un phénomène, mais une véritable donnée de développement (70% des dépenses logistiques  concernant les e-commerçants sont externalisées).

Les grands groupes qu’ils soient transporteurs historiques, expressistes, ou place de marché à l’échelle mondiale, se développent par acquisitions de compétences. Ces groupes pratiquent une politique de développement en absorbant des spécialistes de la logistique fine (Par exemple Orium et le Groupe Morin ces deux belles PME logistiques qui ont été rachetées par la Poste), du transport de colis, (aujourd’hui Amazon s’empare du capital de l’entreprise Colis Privé).

Nota, il faut se rappeler que les Postes européennes voient leur transport de courriers diminuer d’année en année, elles se tournent vers le marché du transport de colis trouvant quelques années plus tard une aubaine dans l’ e-commerce. Dès la fin des années 90 nous assistions  à des fusions entre Postes et Expressistes, DHL était rachetée par la  Deutsche Post faisant entrer par la suite dans son giron Danzas, Ducros Euro Express pour finalement se débarrasser de sa structure de messagerie française … et TNT fut elle-même intégrée à la Poste Néerlandaise.

Bref chacun essaient de truster le marché du e-commerce en déployant essentiellement leurs branches transport de colis en promettant d’abaisser encore le  coût  de transport, qui rappelons-le est la part la plus importante du coût logistique.

L’on peut se demander avec juste raison ce qui est apporté aux e-commerçants en phase de démarrage, notamment en termes de valeur ajoutée pour piloter l’ensemble de la chaîne logistique. Et pourtant le e-commerce à l’échelle des PME et TPE, est plus que jamais, un facteur de développement pour ces entreprises qui s’investissent sur ce créneau.

Sans chauvinisme excessif, il faut admettre, que nous avons vu l’offre de la Poste française se développer, notamment avec son offre So Colissimo et ses 5 modes de livraison, à domicile ou hors domicile et des solutions d’intégration personnalisables sur les sites e-commerce relativement faciles à exploiter.

Les PME et les TPE au cœur du développement de l’activité e-commerce

Les PME et les TPE sont dans l’avenir les acteurs principaux du e-commerce représentant finalement collectivement la plus grande part de marché de ce secteur. Le e-commerce représente une chance pour ces entreprises de se différencier des leaders en ligne si peu qu’ils adoptent des partenariats avec des logisticiens qui les accompagneront, spécialistes à part entière, partageants leurs valeurs dans un esprit gagnant-gagnant.

Ce qui préoccupe  le plus les responsables de PME et de TPE pour se lancer dans le e-commerce quand ils ne sont pas rodés à l’exercice de la vente en ligne,  c’est le manque de compétences en interne sur le sujet du e-commerce. Il existe aujourd’hui une panoplie de professionnels exerçants leurs compétences sur ce canal, offrant leurs services à des prix raisonnables.

Reste donc maintenant pour les e-commerçants à trouver un juste équilibre dans la conservation de leurs marges, et l’externalisation bien pensée de leur logistique avec des prestataires qui adopteront à la fois un service sur mesure, du conseil, et de la proximité.

A titre d’exemples, en termes de valeur ajoutée, Endurance Logistique, c’est dotée de son agence Web (voir Endurance Développement), elle propose des solutions tout en un, site e-commerce + logistique, elle offre des services de synchronisation des stocks avec des passerelles entre son WMS (outil de gestion informatique de la gestion des flux) et le back office du site e-commerce de ses clients. Le logisticien va jusqu’à  organiser des ventes privées « physiques » pour le compte de ses clients.


Les services d’Endurance Logistique, spécialiste de la logistique e-commerce

Share this Post

adminPatrickL’externalisation de la logistique du e-commerce